Le Murmure

Publié le par Dantris

On dirait un silence
Mais il n’en est pas un
On dirait une musique
Celle de la rivière.

Le cri doux
D’un arbre qui pousse
La force sifflée
D’un vent qui vient du coeur
Du tien, du mien,
De toutes nos poitrines élevées.

On dirait un souffle
Il s’agit bien de cela
Un appel en cadence
Une chanson qui dit non.

Le choeur d’une voix
Qui ne veut plus
C’est le murmure long
De mille refus.

On dirait un silence
Mais il n’en est pas un
On dirait un silence
Mais c’est tout le contraire.

C’est le murmure du monde
Le nôtre
Celui de nos enfants, de nos aînés
C’est le murmure du monde
Le nôtre.

Un monde qui refuse
Notre foule qui crie
Pour que tout s’arrête.

C’est le murmure du monde
Celui que vous ne regardez plus
Le nôtre
Des femmes des hommes
Nos fatigues près de nous
Nos espoirs dans les mains.

Ecoutez le murmure qui grandit
Dehors là, sous les yeux du ciel.

On dirait un silence
Mais il n’en est pas un
On dirait une musique
Celle de la rivière.

Un rytme sourd qui gronde
C’est le bruit de la terre
La chevauchée claire et puissante
D’une cohorte en colère.

On dirait un silence
C’est ainsi qu’il s’avance
D’abord
Océan magnifique
D’un peuple affamé
De justice, d’amour,
De nature et de paix.


On entendait un murmure
Et voici la tempête
Elle gronde et s’apprête
A tout bousculer
Rien ne peut l’arrêter
Elle est née pour s’étendre.

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article