En apnée

Publié le par Dantris

 

Plonge pour oublier, immerge ton corps.

Quand le poids du monde pèse

Que tes jambes sont prises dans la glaise.

 

Quand tout un monde autour de toi s'écrase

Quand même le vent est un bruit douloureux

Plonge !

 

Plonge pour échapper à tout

Pour ne rien voir d'autre

Que les lumières silencieuses

D'un monde englouti.

 

Limites liquides à ton corps qui s'enchante

Tu files dans l'onde fluide la pente

D'un corail enchevêtré qui dessine tes rêves.

Plonge sans trêve !

 

Au bout de la descente

Accueilli dans le voile bleu

D'un puits soyeux qui chante

Tu ouvres enfin les yeux.

 

Autour de toi la lumière joue

Comme un enfant timide,

Ses faibles rais dansent

Pour échapper à tes doigts.

 

La beauté est là mais tu en veux encore.

En apnée...

 

...étourdi d'une ivresse nouvelle

Tu glisses davantage

Persuadé que le bonheur

Augmente à chaque étage.

 

Et tu plonges, encore.

 

Le temps rompt sa mesure

Rien n'est plus élastique

Tu fuis vers l'envergure

De ce palais fantastique.

 

Eloignant le retour

D'une invisible échelle

Tu t'agrippes aux contours

Du profond carrousel.

 

Car tu goûtes enfin libre

Au baiser de son sel,

L'immense mer qui vibre

Douce et toujours fidèle.

 

 

Publié dans Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article