Au-delà

Et pourquoi pas crever l'épaisseur qui nous opprime Brandir un poing à travers la vitre Peut-être que saigner Ne fait aucun mal. Les éclats de nos voix Ont le timbre des verres brisés sous nos pieds Marcher sur des braises ne servirait à rien Nous avons...

Lire la suite

Rien au dessus

Je pleure ma fille car le bonheur m'assaille Il s'est invité tout à l'heure et ne me quitte plus Une chanson s'insinue en continue dans mes entrailles Pour me faire dire qu'après toi rien n'est plus Rien de plus beau que tes danses au milieu du salon,...

Lire la suite

Papé

Sans doute l'hiver continue sa chanson Car sur les toits le soleil ne luit plus Le vent, seul, pousse un léger frisson. Personne ne marche dans les rues Aucun coeur ne bat à la ronde Le temps garde pour lui les secondes. Je pense à toi qui vient de partir...

Lire la suite

Le corps du Mal

Il y a des hommes, Qui n'ont dans les yeux que des lueurs noircies Il y a des hommes, Qui ne portent au coeur qu'un poing serré de haine, Il y a des hommes, Qui sourient au poison qui coulent dans leurs veines, Il y a des hommes, Qui regardent le ciel...

Lire la suite

18 novembre 2011

Une grande image colle aux murs des arbres éclairés Qui ouvrent un chemin sur lequel tu m'invites. Entre les marronniers des poussières dansent en pointillés, J'attends que nos souffles s'y précipitent. Des minutes s'égrènent en claquant l'air Cette musique...

Lire la suite

L'été indien

Ce matin-là, comme tous les mardis, Sandrine se rendit sur son lieu de travail avec un peu d’avance : - Encore une journée ordinaire, pensa-t-elle en poussant la grille du collège, disposée à accomplir sa journée, avec le sourire régulier que ses collègues...

Lire la suite

SOUTIEN AU MOUVEMENT DES INDIGNES

Appel aux blogueurs et aux journalistes Posted on 2 novembre 2011 par Occupy France A partir de vendredi 4 novembre 2011, 17h, nous occuperons le quartier d’affaire de La Défense. Par leur traitement des différents mouvements de contestation qui ont lieu...

Lire la suite

Virée nocturne

Elle crie sa force vaine Et claque sur sa joue Une colère qui s'impatiente. Le vent, lui aussi, Giffle des feuilles insolentes. Un bruit de moteur l'avertit : Il va partir dans la nuit. Courir après lui est inutile Elle préfère s'allonger au sol. Des...

Lire la suite

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>