Eclat noir

Elle se tord à la façon d’un océan de nuit, Plongent ses cornes dans mon ventre Pour mieux me retenir. A la lueur légère d’un œil de verre Elle glisse sur le parterre Nage en râlant tel un squale en colère Lance son cul à la vitesse d’une balle Et je...

Lire la suite

L'envers du cartable

Ils sont là, tous et on ne peut plus nombreux. Il ne reste aucune chaise sinon celle du bureau, la mienne en l'occurence, que je garde et il vaut mieux : on en a pour une heure ensemble. Tous différents, et pourtant si semblables, disons des enfants malgré...

Lire la suite

Le shérif insomniaque

Cette nuit j'ai assisté à un acte de justice. Il ne restaient dans la rue que deux ou trois poches. Laissées là, au plaisir du vent. Quelques bruits posaient encore aux coins des bars leurs derniers silences, les coup de balais de fin de service. L'heure...

Lire la suite

Rétrospective/

Toute la nuit d hier j ai été chassé par un insecte dans ma chambre. Il rôdait incessamment autour de ma couche. Il a dansé des heures au-dessus de moi avec un bruit d hélicoptère. Chaque fois que je tentais, hors de ma couette, de prendre de l air, il...

Lire la suite

Coline

Colline ! un prénom, j'adore ! Col(l)ine ! ... je ne suis pas sûr de l'orthographe, il y a peut-être une différence avec la colline de la vallée ?? faudrait que je me renseigne, j'ai pas pensé à demander, remarque non, c'est bien si c'est comme ça. Incroyable...

Lire la suite

Milva

Ma « p 'tite » M. On a beau dire, « Oui, moi,.. par expérience, j ai appris que , je sais désormais », non ! on a beau dire cela et tout ce qu on veut, on ne sait rien par avance, on découvre, au fur et à mesure : Qu aurais-je pu savoir, il y a presque...

Lire la suite

François

Du Nord au Sud Ce fut pour elle qu il partit ; elle qui était grande, qui était blonde et sentait bon le sable chaud. Ils s étaient rencontrés, oui, au bord du chemin, non, pas sur l autoroute des vacances mais au carrefour hitchcockien d un poste d essence....

Lire la suite

La Bicyclette

Forcément, le samedi...on a du mal à refuser les invitations, alors bon gré mal gré, j'y vais : d'après Lui ce sera raisonnable : -" ...Rien de trop sévère, juste un p'tit verre histoire de faire une pause, allez, on t'attend, tu passes quand tu veux"....

Lire la suite

Tandem

S étend le souvenir du temps D un long voyage sur un vélo d argent Comme celui d étranges oiseaux blancs Dansants sur les étangs. J entends dans le vent L écho du pédalier grinçant Qui renvoie sous le ciel blanc Ce tandem disparu sous des sels d argent....

Lire la suite

Etat d'un lieu

Le portrait de sa folie, on le dessine tous les jours, sans cesse, de la naissance au dernier instant. Avec des intervalles et des digressions, on laisse se tracer malgré tout les traits automatiques d une forme qui nous contient et finit par nous emporter...

Lire la suite

<< < 10 11 12